Anges, Démons & Sorcellerie


 

Partagez | 
 

 L'Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dorinne

avatar

Race : Humaine (SD)
Rang : Impératrice de la Dimension Rouge
Objets spéciaux : Moto améliorée
Titre débile : Tyrano-Dodo. Dodonosaure


MessageSujet: L'Histoire   Jeu 14 Jan - 15:50

Chapitre Premier
Origine


C'était il y a plusieurs siècles, avant que l'homme ne comprenne réellement ce qu'il était, lorsque les anges et les démons n'étaient pas encore les races dominantes de l'univers...


L'univers est un tout, il représente l'ensemble des dimensions connues et inconnues. C'est un espace regroupant une infinité d'espaces, une infinité de monde. L'Univers est une sphère où évolue un nombre incalculable de dimensions, toutes plus belles les unes que les autres, toutes plus dangereuses les unes que les autres. Et puis il y l'au-delà, ce qui est et existe au-delà des limites de l'Univers.

les sorcier-dragons

L'Histoire raconte que c'est de l'au-delà que vinrent les premiers dragons. Ils passèrent du monde irréel à notre réalité il y a de cela des milliers d'années, et parce qu'ils étaient immenses, puissants et sages, les êtres vivants les vénérèrent. Mais parce qu'ils avaient également bouleversé l'équilibre de l'Univers, une nouvelle magie naquît... Ce fut le début des dragons slayers.
La menace fut si grande que les sauriens n'eurent d'autre choix que de s'allier aux vivants pour survivre. Ils formèrent les premiers sorcier-dragons, et ensemble ils mirent un terme aux dragons slayers, avant d'établir leur empire dans la dimension rouge.Cette dernière prospéra des siècles durant, unique entité au sommet de l'Univers entier. Elle était si puissante qu'elle dénigra les autres peuples, car elle était l'union des êtres et des dragons. Leur impératrice, Calypso, ainsi que le seigneur dragon Kaizen, régnèrent ainsi des décennies entières sur le peuple le plus grand, l'union la plus dangereuse qu'il fut.
Il y avait d'autres peuplades dans d'autres dimensions, les premiers anges et les premiers démons, peuples ennemis par nature au tout début de leur évolution, puis les humains commençant à peine à se développer, en étant encore à écrire sur des tablettes et à guerroyer pour de l'eau... Rien de tout ceci n'avait d'intérêt aux yeux des dragonniers. Leur richesse était grande, leur avancée et leur magie n'avait aucun égal. Et ils sous-estimèrent ceux qu'ils auraient dû craindre. Car il vint, le temps des discordes.

Les sorcier-dragons se divisèrent et l'empire plongea dans son heure la plus sombre. Une guerre civile sans précédant déchira la dimension rouge, et ce fut ce temps qui unis les Anges et les Démons. Alliés pour cette guerre, ils mirent un terme au règne des dragons et éradiquèrent les derniers dragonniers. Calypso et Kaizen ne furent plus qu'un lointain souvenir quand l'Univers se scinda une nouvelle fois.
Le déclin des dragons n'avait pas mené les anges et démons à une entente éternelle, et ils recommencèrent à se battre, l'un voulait plus que l'autre et vice versa. Le nouvel équilibre s'établit dans la guerre millénaire qui oppose aujourd'hui encore les deux nouveaux royaumes universels.

Anges et démons

L'absence des dragonniers et de toute forme de rivalité permis aux anges et aux démons de s'établirent en maitres dans toutes les dimensions, et tout particulièrement dans les mondes humains. Sur Terre, des siècles durant, les anges dominèrent les croyances, alors que dans l'ombre les démons se servaient de la race humaine comme réservoir d'esclaves, de nourriture et de tout ce à quoi un être humain aurait pu servir à leurs yeux.
Des siècles d'évolution conditionnées par la domination angélique et démoniaque... Rien ni personne n'était hors du contrôle des deux royaumes. Jusqu'au jour où les êtres humains prirent les armes.
Des armées entières de chasseurs revendiquèrent leur droit d'existence, leur droit de propriété sur leur monde, et ils furent les premiers chasseurs, les tous premiers hunters... Mais chez eux aussi, l'entente fut de courte durée. Rapidement ces chasseurs se scindèrent, en l'inquisition, aujourd'hui renommée Witch-hunter, en Angel-hunters et Devil-hunters, chacun choisissant un royaume à décimer...

L'amour interdit

La rébellion des hommes fut propice à l'union des sorciers... Eux qui étaient divisés, dominés, sans but commun, ne formant aucune communauté, eux aussi se rassemblèrent à nouveau, sous l'égide du Mage, leur point de repère à travers l'Univers. Et pour ne plus subir les affres des guerres, ils s'unirent à leur tour.

Anges et Démons, bien que nombreux, bien que puissants, reculèrent peu à peu et s'ils demeurent aujourd'hui encore les peuples dominants, ils ne sont plus uniques rois sur Terre et dans les dimensions, il leur faut compter sur de nouveaux ennemis qui rivalisent de technologies et de nouvelles magies pour les repousser, pour protéger un troisième peuple: l'Humanité.

Mais l'Histoire ne vous racontera pas uniquement ce qu'il advint des peuples, elle vous parlera aussi d'une autre histoire, une autre aventure qui décida du tournant de ces trois derniers siècles.
Une aventure qui commença le jour où une princesse du Paradis succomba à l'amour d'un seigneur démon, donnant naissance à deux enfants, des jumeaux métisses des cieux et des Enfers. Leur mère fut exécutée pour trahison et Bhaal, leur père, choisit de les dissimuler dans une dimension éloignée, là où jamais personne n'irait les chercher. Le berceau des jumeaux fut une dimension nommée la Dimension bleue, un monde paisible où ils grandirent ensemble et découvrirent leur naissance et leur puissance, sans que rien ne puisse s'opposer à eux.

Adultes, ils luttèrent contre un régent du Paradis ivre de pouvoir. Mais terrifié devant la puissance des enfant-rois, que pouvait-il faire si ce n'était mourir et céder la place aux véritables héritiers du royaume des cieux ?
Yukirei Aozora devint le nouveau roi du Paradis et sa soeur, Yukino, fidèle guerrière du ciel, devint maitresse de la légion d'Arma.

Tout aurait pu continuer ainsi, si seulement le coeur du roi n'avait été corrompu par l'épée qui l'avait mené sur le trône, si l'amour qu'il vouait à sa moitié ne s'était pas muée en haine. L'occasion de se débarrasser de sa jumelle arriva quand un jour, il fut établit que leur princesse détenait en son coeur un souvenir du passé... Un dragon sommeillant au plus profond de son âme. Yukino, héritière de l'ancienne impératrice Calypso et nouvelle compagne de Kaizen, bien trop fière d'être un ange, refusa longtemps la présence du dragon. Jusqu'aux portes de la mort, elle le repoussa. Son frère lui planta une épée dans le coeur, gela son âme et la brisa pour la disperser dans le néant.
Yukirei devint le jumeau unique et poussa les opalins à fuir le royaume. Yukino disparue avec Kaizen, la légion d'Arma fut chassée du paradis et ce fut un âge sombre qui commença pour le royaume des cieux. Car il y avait sur le trône de la lumière un roi sans âme, un roi au coeur de démon.


L'espoir d'une renaissance des sorcier-dragons s'éteignit avec la princesse assassinée, et rien ne présageait que des siècles plus tard, une humaine bercée loin de la magie et de la guerre s'éveillerait comme nouvelle héritière de Yukino et de Calypso. Kaizen revint à la vie, accrochée à son dernier espoir, et ensemble ils luttèrent des années durant contre les Anges qui n'avaient de cesse de les poursuivre.
Il aura fallu une nouvelle alliance pour briser le jumeau roi. Les nouveaux sorciers-dragons, démons, opalins, sorciers, unis dans la lutte, détrônèrent Yukirei... Et signèrent la nouvelle ère

L'empire des dragonniers s'éveilla, après des millénaires, d'une nuit sans espoir...
Ce nouveau monde, loin des ténèbres des siècles passés s'annonçait sans ombre, la dimension rouge éveillée par l'héritière des anciennes reines et le paradis illuminé d'un nouveau roi. A tord, aucun d'entre eux n'a conscience qu'aujourd'hui, dissimulés derrières les ombres du passé, de vieilles menaces rôdent à nouveau.

Nous pensions être enfin libres.
Ce fut une erreur.

Les dragonniers redonnait vie à leur dimension, et dans l'ombre renaissait des êtres oubliés de tous, des chasseurs de dragons, débarquaient dans l'univers de nouvelles menaces, pour chacun de nous.


Dernière édition par Dorinne le Sam 26 Mar - 15:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://entre-monde.forumactif.com
Dorinne

avatar

Race : Humaine (SD)
Rang : Impératrice de la Dimension Rouge
Objets spéciaux : Moto améliorée
Titre débile : Tyrano-Dodo. Dodonosaure


MessageSujet: Re: L'Histoire   Jeu 14 Jan - 15:51

Chapitre second
Second souffle


Nous pensions que Yukirei mort, nous serions enfin libre, que la paix saurait reprendre ses droits peu à peu... Nous avions tort.


"Du Sergent-Major Franton, Aide de Camp du Général Sa, au Général Kullio:

En l'absence de mon supérieur, je me vois dans l'obligation de faire un rapport sur la situation. La bataille, ainsi que la guerre, ont été remportées à l'heure où j'écris ces lignes. Nous payons cette victoire à un prix fort..."



Ces lignes qui marquèrent le début de la fin.

Ce qu'il y avait à connaitre? Peu de choses en vérité: une dimension, une seule planète dont la taille défiait l'imagination. Immense. Majestueuse. Océanique. Peu de continents, juste assez pour que des nations s'y soient formées, pour y développer technologies, armes, rancœurs. Des alliances se faisant, s'effondrant, des présidents, des rois, des guerres.

Une seule victoire: sur l'océan.

Entre ces politiques qui se battaient par la parole et les armes, une espèce unique qui ne jurait que par sa propre volonté, peut-être quelques coutumes: les pirates.

Deux en particuliers.

Yuan Sa, Général déserteur.
Nathyss Tylh, Capitaine déserteur.

Engagés dans l'armée de leur nation, avec la fougue de la jeunesse. Promulgués à des grades élevés, par manque d'effective plus que par mérite. L'un derrière l'autre, ils menèrent tous leurs combats côte à côte. Tous, sauf un. Le dernier de leurs vies de soldats.Imaginez que les guerres se faisaient sur des navires capables d'avancer sans vent, d'ouvrir des portails pour traverser des landes de terres. Les armes étaient celles que nous connaissons, peut-être juste plus nombreuses. Cent fois, milles fois plus... Une infinité. On se battait aux sabres, à coup de lance flammes, de missiles... Une guerre où la seule chose qui comptait, c'est de gagner. Le prix? Sans importance. Les pertes humaines étaient déplorables... Autant que les pertes matériels.

Les déserteurs étaient nombreux, et leur salut se trouvait dans la piraterie.

Comment un général se retrouve à déserter? Comme quand un homme voit ceux dont il est responsable mourir sous ses ordres, comme quand ce même type se retrouve fait prisonnier. Comme quand son gouvernement préfère le sacrifier plutôt que de chercher à le récupérer. Lâchement livré, considéré comme un dommage collatéral. Encore mieux aller voir ailleurs si l'herbe n'y serait pas plus verte.

Comment un capitaine se retrouve à déserter? Comme quand il se voit mutilé, coupé en deux, à moitié cyborg. Comme quand son gouverne le remercie avec une poignet de main et une réaffectation sur un autre bâtiment. Comme quand on considère que son statut d'homme machine est un atout supplémentaire, plutôt qu'un tragique accident. Encore mieux en profiter uniquement pour soi, plutôt que laisser son gouvernement continuer de vous sucer le sang.

"Nous payons cette victoire à un prix fort..."

Morts, blessés, disparus, prisonniers.

Le hasard voulut que ces deux hommes se retrouvent au même endroit, à la recherche de la même chose: un navire, pour s'engager sur la voie de la piraterie. Pourquoi faire bande à part alors qu'à deux ils pouvaient avoir tous ce qu'ils voulaient?

Dans une taverne minable, autour de deux bouteilles de rhum à moitié vide, pas un mot. Ce genre de promesse ne se dit pas. Elle passe par un regard. Ils se vengeraient, eux et les autres, de ces gouvernements. Les misérables gradés méconnus deviendraient les plus grands pirates de la planète, laisseraient leur trace au fer rouge à la surface de l'océan. Ils deviendraient riches, puissants. Plus que toutes les nations réunies.
Ils deviendraient immortels.

Chose promise chose due. La parole d'un pirate ne vaut rien, la leur ne valait rien.Pourquoi alors, ne se tirèrent-il pas dans le dos?
Un sale tour de l'amitié peut-être?
Chacun y trouvait ses avantages?

Pourquoi chercher à expliquer l'inexplicable. Eux-même n'en savaient rien. Ne le savent toujours pas.

Après plusieurs années de pirateries, une partie de leur promesse fut tenue: aucun pirate n'avait jamais été plus célèbre qu'eux. Aucun bâtiment n'avait été plus craint que le leur. Aucun homme n'avait été cherché pour une récompense aussi astronomique. Les pirates se battaient pour faire parti de leur équipage...

Il leur manquait leur vengeance. Et ils l'obtinrent, quand ils apprirent que grand nombre de nation s'étaient alliées pour concevoir une arme comme jamais il n'en avait été créée. Un navire à la pointe de la technologie, imprenable. Muni de toutes les armes existantes. Maniable par un nombre d'hommes étonnement faible, pour un navire si sophistiqué. Une perle rare, un prototype supposé pouvoir ouvrir des portails pour changer de dimension.
Fascinant...
Ce fut probablement le plus grand acte de piraterie de tous les temps. Le jour du baptême du bateau, retransmit dans toutes les nations participantes au projet, les chaînes furent court-court-circuitées, pour passer un discours bien différent de celui auquel les citoyens pouvaient s'attendre. Le discours de deux hommes libres, qui, ce jour-là, annonçaient qu'ils devenaient des hommes indépendants, sans le moindre lien avec leur ancien gouvernement. Qu'ils prenaient ce qui leur revenait de droit, et libéraient le gouvernement des dettes qu'il entretenait à leur égard.

Yuan Sa et Nathyss Tylh, devant la planète-galaxie, volèrent Rainheart, navire des dimensions.

Puis petits pirates devinrent grands. Leur terrain de jeu n'était plus une planète, mais une infinité de dimensions. Une infinité de mondes, une infinité de gens. Le temps passant, ils améliorèrent encore leur bâtiment, volant armes et munitions dans les dimensions qui les intéressaient.

Vint un jour où ils virent que l'Univers n'était pas le terrain de jeu des humains comme eux: il était celui des anges et des démons. Hommes ayant lutés contre leur nation pour gagner leur liberté, ils choisirent de reprendre la lutte.
Contre l'Univers entier.

Contre le Paradis et les Enfers.


Ecrit par Jian



Citation :
Depuis l'arrivée de nos deux pirates, deux ans se sont écoulés. Deux années de paix étonnantes après tant de siècles de guerre ouverte. Pourtant, nous entendons parler de plus en plus de ces deux pirates qui petit à petit conquièrent l'univers, une menace qui ne présage rien de bon pour les trois empires.
Revenir en haut Aller en bas
http://entre-monde.forumactif.com
 
L'Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anges, Démons & Sorcellerie :: Administration :: Règlements et Contexte-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit